SÉMINAIRE BIMENSUEL

VENDREDI (14h.-16h.)

PSYCHOLOGIE, PSYCHIATRIE ET PSYCHANALYSE : HISTOIRES CROISÉES

2016-2017

Jacqueline CARROY (Directrice d’études honoraire, E.H.E.S.S.), Jean-Christophe COFFIN (Maître de conférences, Université Paris 8 Saint-Denis), Annick OHAYON (Maître de conférences honoraire, Université Paris 8 Saint-Denis) et Régine PLAS (Professeur honoraire, Université Paris Descartes)

Lieu du séminaire : Centre Alexandre Koyré, 27 rue Damesme, 75013 Paris (5° étage). Métro Tolbiac : Ligne 7 – Bus 62 ou 47.

Psychologie, psychiatrie et psychanalyse ont contribué et contribuent à constituer le champ des savoirs et des pratiques sur l’homme. Il nous semble important de développer à leur endroit une approche historienne. Soutenu par le Groupe d’Études Pluridisciplinaire d’Histoire de la Psychologie (GEPHP), ce séminaire a pour propos de confronter les histoires de la psychologie, de la psychiatrie et de la psychanalyse, et d’explorer les territoires dévolus à l’homme moral, physique et social dans une période allant du 18e au 20e siècle. Nous souhaitons privilégier la confrontation des approches et des points de vue afin de mettre en œuvre une histoire intellectuelle, culturelle et sociale du domaine « psy ».

Ce séminaire est ouvert aux chercheurs et aux étudiants en histoire et en histoire des sciences, aux praticiens et aux chercheurs en psychologie, psychiatrie et psychanalyse et plus généralement en sciences humaines, ainsi qu’à toute personne intéressée.

18 NOVEMBRE 2016 : Annick Ohayon (Université Paris 8), Psychothérapies, culture et société en France et aux États-Unis dans les années 1950, 60 et 70.

Une esquisse de l’épistémè moderne

Les sciences humaines et sociales à la recherche de leur fondement

Attention !! En raison de la fermeture de la fac, le séminaire prévu Mercredi 26 octobre 2016 est reporté au Mercredi 2 Novembre à 17H

UFR Lettres et sciences humaines Campus Carlonne 98, bd Edouard Herriot, BP 3209
06204 Nice 

Bâtiment Extension Salle H 308

Thème du jour : Une esquisse de l’épistémè moderne

Cette premièreance a pour but de décrire sommairement le paysage intellectuel au sein duquel les connaissances concernant l’homme et de la société ont vu le jour. Nous nous limiterons aux aspects qui constituent des lignes de force majeures. Le concept d’épistémè, repris de Michel Foucault, sera utilisé en se limitant aux conceptions philosophiques et scientifiques, car les aspects sociaux, la littérature, les arts, ne sont pas nécessairement concordants. Il en ressortira que l’épistémè moderne est marqué par le le succès du naturalisme rationnel et sur le plan métaphysique par le dualisme et les diverses coupures du monde qui l’accompagnent ; ce qui constitue un problème pour les sciences humaines et sociales.

Actualités en psychiatrie, psychanalyse et psychopathologie