PsychismencNenrobiologie

Introduction aux réseaux neuronaux

Par : Armand Savioz, Geneviève Leuba,  Philippe G. Vallet et Claude Walzer
 
Patrick Juignet, Psynrs 2010.

Dans la préface, le Pr Jacques Neyrinck rappelle à bon escient
que c'est la "complexe organisation du cerveau qui en fait la puissance et non pas le composant de base", qui est le neurone.

Pour les auteurs, Armand Savioz, Geneviève Leuba,  Philippe G. Vallet et Claude Walzer, il existe une "brèche épistémologique entre le niveau de l'individu social avec son cerveau et le niveau moléculaire et cellulaire". C'est exactement notre avis. Il y a une discontinuité dans les explications qui est comblée par des "sauts épistémologiques" intempestifs (que nous dénonçons dans philosciences)

Les auteurs développent brièvement leur conception philosophique de l'homme. Pour eux, divers auteurs dans les neurosciences et les sciences cognitives, "confrontées à la problématique des aspects multidimensionnels de l'humain,  apportent peu à peu des éléments de réponse en pratiquant la transdisciplinarité. Ils "rejettent le dualisme ... et le monisme lorsqu'il nie la problématique de la brèche épistémologique".  C'est le "point de vue de nombreux scientifiques qui, comme Scott (1995) admettent l'existence de niveaux d'organisation (physico-chimique, biologique , psychique) en interaction, non réductibles les uns aux autres, mais avec des propriétés émergeant d'un niveau hiérarchique à l'autre" (p.12).

Nous approuvons tout à fait le programme selon lequel "combler la brèche ne sera probablement possible que par le développement de nouveaux concepts , mais surtout par la compréhension des réseaux neuronaux".

Les auteur définissent dès le départ la notion de réseau. C'est "un ensemble d'éléments reliés entre eux par de liens", dans lequel "les interactions entre éléments ne sont pas de simples appositions, mais des liens". "Les composants sont donc des nœuds ou éléments, ainsi que les liens ou canaux permettant une interaction entre éléments".  Dans un réseau neuronal biologique les nœuds sont les neurones et les interactions entre les neurones ont lieu au niveau des synapses..." (p. 19-20).

Le premier chapitre décrit les types de réseaux dont est constitué le cerveau, puis vient, dans le second, la formation des réseaux au cours du développement. Dans les suivants, sont étudiées les propriétés des constituants et la façon dont les réseaux neuronaux permettent l'émergence des fonctions supérieures. Le cinquième chapitre traite des effets de la maladie d'Alzheimer sur le cerveau.

Cet ouvrage constitue une mise au point passionnante et très didactique de l'état des connaissances sur les réseaux neuronaux en 2010.


Bibliographie :
Savioz A., Leuba G.,  Vallet P., Walzer C., Introduction aux réseaux neuronaux Bruxelles, De Boeck, 2010.

Haut de page          Retour portail neurobiologie